La Prune

ameixa

Les premiers écrits sur le prunier, datent de 23 à 79 ans de l'ère chrétienne. Toutefois, on croit que les prunes étaient déjà été cultivées depuis l'antiquité. Déshydratées par les Egyptiens, elles étaient souvent enterrées avec les morts, de forme a leurs fournir des moyens de subsistance dans l´ au de la.

Il existe deux principales espèces qui composent la majorité des cultures qui existent actuellement. L'une  d'elle est appelée Prunus domestica (L.) et l'autre Prunus salicina Lindl.

La Prunus domestica L., communément connu comme la prune européenne, est née dans une région entre le sud du Caucase et du nord de la Perse. Les arbres ont une forme pyramidale et peuvent atteindre jusqu'à 12 pieds de hauteur. Ils ont de longues racines peu profondes et ont une ou deux fleurs dans chaque bourgeon, des pétales blanches ou vertes pâle de forme ovale.

On croit que l'espèce Prunus salicina Lindl est originaire de Chine, même si elle est connue sous le nom de prune japonaise. Ce sont des arbres qui peuvent atteindre 6-10 pieds de haut, et ont des branches plus ouvertes et ont généralement trois fleurs par bourgeon. Les pétales sont blancs, de forme ovale.

Le prunier est une plante qui s´ est propagée  dans le monde entier, cultivée dans de différentes conditions climatiques dues aux plusieurs espèces existantes résultat de l'hybridation au cours des ans. On retrouve les prunes dans tout l'hémisphère Nord, à l'exception des zones où la chaleur élevée ou le froid extrême comme les régions tropicales et la zone polaire sont des obstacles à leur développement.

Il s'agit d'un fruit à, à peau fine, voire transparente dans certaines variétés, à chair sucrée et juteuse. Sa forme est généralement sphérique, plus ou moins allongée, sa couleur varie du jaune clair au violet foncé (couleur prune).

Il existe plusieurs variétés en fonction de leurs tailles, couleur, goût et la saison dans laquelle elles se développent. En fait, on estime que, en 1864 étaient déjà cultivées 150 espèces différentes.

La prune a une grande valeur nutritive. Elle est riche en sucre, minéraux et  vitamines.

Grace à son contenu en fibres (pectine en particulier), glucides, magnésium, sodium et  potassium, la prune est laxative, étant recommandée  contre la constipation.

La prune fraîche est un agent  thérapeutique excellent contre des maladies provoquées par l'hyperlipidémie associée à l'acide urique acide, telles que les rhumatismes, l'arthrite, la goutte, l'artériosclérose, etc; acides et / ou les graisses produites par une alimentation excessive, basé sur les protéines, les graisses saturées et en cholestérol. Diurétique elle est aussi recommande  contre les infections de caractère inflammatoire des voies urinaires.

C´ est encore un désobstruent du foie, purificateur  du sang et un «détoxifiant» du tube digestif.

La prune selon sa variété connaît de différentes valeurs nutritionnelles. Par exemple, une prune  rouge est riche en provitamine A, tandis que les autres variantes en sont relativement pauvres. La prune jaune est, à son tour, plus douce et énergétique, et contient  un peu plus de protéines. La prune noire a une forte activité aqueuse, et est la plus appropriée pour le traitement des infections urinaires.

Les prunes qui ne sont pas très mûrs peuvent être conservées pendant un ou deux jours, à une température ambiante.

La prune a une valeur calorique faible, et peut être intégré dans les salades de fruits, pâtisseries, confitures, desserts et plats de viande. C'est une bonne source de fibres, importantes pour l'alimentation.

Calories: 100 grammes contiennent environ 47 calories.